L’art de la guerre à l’âge des réseaux

Henrotin_front_large

Joseph Henrotin, L’art de la guerre à l’âge des réseaux, ISTE Editions, 2017, 224 pages. Disponible ici.

Les réseaux et l’information sont devenus centraux dans l’art de la guerre occidentale. Déjà au coeur de la révolution dans les affaires militaires, ils sont des composantes essentielles de la troisième Offset Strategy récemment annoncée. Cet ouvrage analyse sous un angle critique, les apports et les problèmes posés par la diffusion des technologies de l’information au regard de la stratégie classique. Dans une approche historique, il examine les conséquences de « l’informa- tionnalisation » sur l’ensemble des étapes stratégiques de l’art de la guerre régulière et irrégulière.

Il étudie l’épistémologie de « la révolution » dans les affaires militaires au travers de son processus de constitution et de légitimation avant d’aborder la question du renseignement tactique et stratégique. La cinématique des opérations ainsi que la manière de conduire la guerre en réseau sont également traitées.

Joseph Henrotin est chargé de recherche à l’Institut de stratégie comparée et chercheur associé à l’Institut français des relations internationales. Docteur en science politique, il est également rédacteur en chef de la revue Défense et Sécurité internationale.

Sommaire

1. Approcher les révolutions militaires
2. L’épistémologie de la RMA
3. Un changement de paradigme ?
4. Comprendre : percer le brouillard de la guerre dans les espaces fluides
5. Comprendre : fluidifier le solide ?
6. Faire la guerre dans les conditions réseaucentrées
7. Frapper dans les conditions réseaucentrées

Consulter la table des matières détaillée.

Télécharger l’introduction de l’ouvrage.