L’AEGES représentée au congrès de l’AFSP en juillet 2017

Deux Sections Thématiques au congrès de l’Association française de science politique (AFSP), du 10 au 12 juillet 2017 à Montpellier, ont été attribuées à des membres du CA de l’AEGES

Alice Pannier et Jean-Vincent Holeindre co-organisent la ST61 « Réponses politiques aux menaces « terroristes » : Approches comparées » (Mardi 11 juillet – 9h-13h) dont le programme est le suivant :

Xavier Crettiez (Sciences Po Saint Germain en Laye), Récit de vie « terroriste » : le processus de radicalisation

Agathe Piquet (CERSA – Paris II), Le renforcement d’Europol comme une nouvelle réponse politique durable aux attaques terroristes ?

Ariane Galy (Laboratoire des Sciences Sociales et du Politique, Institut d’Etudes Politiques de Toulouse), Répondre aux « menaces terroristes » par le contrôle des mobilités aux frontières : une comparaison de programmes de passage rapide aux frontières en France et aux Etats-Unis

Philippe Bonditti (ESPOL-ICL et chercheur associé au LabToP-CRESPPA – Paris 8/CNRS), Par-delà les clichés. L’(anti)terrorisme comme nouvelle problématisation de la violence ?

Malika Danoy (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, Laboratoire des théories du politique – LabToP), La « restitution extraordinaire » comme réponse au terrorisme : le cas des pratiques américaines de détention dans la Corne de l’Afrique (Kenya, Somalie, Éthiopie)

Rui M. Pereira (Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA) à l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales – EHESS), Deux démocraties en « guerre contre le terrorisme » : L’étude de la réponse américaine au 11 septembre 2001 et de la réponse française au 13 novembre 2015

Discutants : Jean Joana (Professeur des Universités, Univ de Montpellier), et Julien Fragnon ( Chercheur-associé au Laboratoire Triangle et enseignant à Sciences Po Lyon).

*          *           *

Hugo Meijer organise avec Christian Lequesne (Sciences Po/CERI) la ST69, « Les pratiques de politique étrangère et de la diplomatie : nouveaux enjeux » (Mardi 11 juillet, 9h-13h) :

9-11h : 1ère table ronde : Théories et méthodes d’analyse de la politique étrangère

Modérateur et discutant : Hugo Meijer, IRSEM/Institut universitaire européen (IUE)

Myriem Aboutaher (Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine/CREDA) « La politique étrangère des États-Unis en matière de lutte contre la traite des personnes : fabrication d’une « diplomatie transformatrice (2001-2009) »

Delphine Deschaux-Dutard (Université de Grenoble Alpes/CESICE),« La prosopographie comme outil d’analyse en politique étrangère. Le cas des acteurs militaires et diplomatiques français et allemands dans la Politique de Sécurité et de Défense Commune »

Charles Sitzenstuhl (Sciences Po-CERI) « Le rejet en politique étrangère : perspective psychologique »

Okan Germiyanoglu (Université Lille 2/CERAPS) « Savoirs et croyances des diplomates français face à la violence terroriste : l’apport du ‘code opérationnel’ »

Thomas Henoekl (German Development Institute), «  Conceptualizing diplomatic practices: How do different practices emerge, how are they reproduced and institutionalized, and under what conditions do they evolve or change? »

Emilija Pundziute-Gallois, Sciences Po-CERI, « Sauvegarder sa dignité : les pratiques diplomatiques des pays baltes face à la Russie »

Mailys Mangin (Université Lille 2/CERAPS) « Crises nucléaires » à l’AIEA : les logiques transversales de la fabrique de la politique étrangère américaine »

Christoph Meyer, King’s College London, et Eric Sangar, FNRS / University of Namur, « Les ONG, un nouvel acteur dans la construction des perceptions médiatiques des conflits ? »

Sarah Tanke (Sciences Po-CERI) « L’étude des pratiques diplomatiques comme outil d’analyse : le cas de l’identité et de l’action internationales du Japon »

Claire Yorke (King’s College London) « From Enmity to Cooperation: Assessing the Role of Empathy in Nixon’s Opening to China »

11h-13h : 2ème table ronde :  Acteurs et pratiques de la politique étrangère

Modérateur et discutant : Christian Lequesne, Sciences Po-CERI

Communications :

Yohanan Benhaim (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne/CRSSP) « Les artisans insoupçonnés du ‘néo-ottomanisme’ : le rôle des diplomates dans la politique étrangère turque vis-à-vis du Kurdistan d’Irak (1994-2011) »

Adrien Fauve (Sciences Po-CERI) « La diplomatie publique des régimes autoritaires : nouveaux arts de faire ? »

Caterina García Segura (Universitat Pompeu Fabra) « La nouvelle diplomatique publique dans un contexte de diplomaties plurielles : analyse des cas espagnol et catalan »

Xilin Huang (Université Paris Descartes/CERLIS) « La diplomatie scientifique entre patriotisme et cosmopolitisme : une ambivalence positionnelle ? »

Mélissa Levaillant (IRSEM) « La ‘low diplomacy’ en pratique : la diplomatie indienne dans le Golfe arabo-persique »

Rafael Mesquita et Marcelo Almeida Medeiros (Universidade Federal de Pernambuco) « Urbi or Orbi: where are the Brazilian diplomats? »

Florent Pouponneau (Université de Strasbourg /SAGE) « Redéfinir la ‘structure’ du système politique international à travers une analyse de la non-intervention militaire de la France en Syrie »

Elena Sidorova (Sciences Po-CERI) « Public Diplomacy of American Pop Art: From the Margins to the Mainstream »

Folasahdé Soulé-Kohndou, (Université Lille 2, CERAPS), « La construction diplomatique du statut d’émergent : l’exemple de l’Afrique du Sud »

Mannon-Nour Tannous (Collège de France) « Une pratique diplomatique française inédite : le règlement de la dette syrienne »