Nouvel ouvrage : Comment perdre une guerre, une théorie du contournement démocratique

Nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie du livre « Comment perdre une guerre. Une théorie du contournement démocratique », d’Elie Baranets, post-doctorant à l’IRSEM.

 

Présentation du livre :

À en croire les spécialistes, les démocraties bénéficient d’un avantage militaire décisif. Cela n’empêche pas ces dernières de connaître des difficultés récurrentes, comme le montrent leurs déboires récents. Pourquoi ?

De la guerre naissent des impératifs qui procurent aux gouvernants l’occasion d’accroître leurs pouvoirs. Mais le comportement non démocratique de décideurs qui abusent le public sur la réalité de leurs objectifs finit par se retourner contre eux. Ils se condamnent à élaborer leur stratégie dans l’optique de la maquiller, privilégiant la discrétion à l’efficacité. Ces pratiques nourrissent la contestation en interne, jusqu’à rendre l’effort de guerre insoutenable politiquement. Alors qu’il est courant d’affirmer que la démocratie nuit à la bonne conduite des opérations armées, cet ouvrage montre au contraire que c’est de son déni que provient la défaite. Comment le pouvoir parvient-il à contourner ainsi la démocratie ? Comment les acteurs politiques réagissent-ils face au mensonge et à la dissimulation ? Quels sont les effets concrets de ces stratagèmes sur le cours de la guerre ?

C’est en s’appuyant sur une étude méticuleuse des campagnes militaires menées par les États-Unis au Vietnam et par Israël au Liban qu’Élie Baranets répond à ces questions aussi cruciales qu’actuelles.

Préface de Dario Battistella

Lien vers l’éditeur, CNRS Editions : lien.

Conférence de lancement : lundi 4 décembre de 16h à 18h

À l’occasion de la parution du livre « Comment perdre une guerre. Une théorie du contournement démocratique » (CNRS Editions, 2017) d’Élie Baranets, l’IRSEM a le plaisir de vous inviter à une conférence de lancement le lundi 4 décembre 2017, de 16h à 18h l’École militaire, amphithéâtre MOORE, en présence de l’auteur. Jean-Vincent HOLEINDRE, Directeur scientifique de l’IRSEM, et Thomas Lindemann (UVSQ), entameront la discussion autour de l’ouvrage.

 

Lien vers l’inscription.