Séminaire « Approches sociologiques des forces armées », janvier à juin 2018

Séminaire mensuel organisé de janvier à juin 2018 par :

  • Grégory Daho (Université Paris 1, CESSP-CRPS)
  • Angeliki Drongiti (Université Paris 8, CSU-CRESPPA)
  • Mathias Thura (Université de Strasbourg – SAGE)

Toutes les séances auront lieu au site Pouchet du CNRS (59-61, rue Pouchet, 75017
Paris), le deuxième jeudi de chaque mois à partir de janvier 2018, 17h-19h

Résumé

Pour cette troisième édition du séminaire, la focale sera plus spécifiquement placée sur les configurations et
les rapports de pouvoir pouvant exister au sein des appareils militaires, mais aussi avec d’autres institutions
régaliennes se donnant pour fonction d’assurer ce que le sens commun administratif désigne comme étant la
protection et la sécurité des biens et des personnes. Au travers de différentes séances organisées autour de
présentations et de discussions d’ouvrages récents, en présence des auteur.e.s, nous poursuivrons le
décloisonnement des enquêtes portant sur des institutions ou des organisations qui sont généralement
étudiées séparément.te troisième édition du séminaire, la focale sera plus spécifiquement placée sur les configurations et
les rapports de pouvoir pouvant exister au sein des appareils militaires, mais aussi avec d’autres institutions
régaliennes se donnant pour fonction d’assurer ce que le sens commun administratif désigne comme étant la
protection et la sécurité des biens et des personnes. Au travers de différentes séances organisées autour de
présentations et de discussions d’ouvrages récents, en présence des auteur.e.s, nous poursuivrons le
décloisonnement des enquêtes portant sur des institutions ou des organisations qui sont généralement
étudiées séparément.

 

  • Séance 1 – Enquêter sur les relations civilo-militaires (11.01.18 – salle 108)

Grégory Daho (Université Paris 1- CESSP-CRPS), La transformation des armées. Enquête sur les
relations civilo-militaires en France, éditions de la MSH, Paris, 2016. wDiscussion introduite par Barbara
Karatsioli (Institute for the Study of Conflict Transformation and Social Justice (ISCTSJ), Queen’s University
Belfast).

  • Séance 2 – Anti-terrorisme et justice d’exception (08.02.18 – salle 255)

Vanessa Codaccionni (Université Paris 8), Justice d’exception. L’État face aux crimes politiques et
terroristes, Paris, CNRS Éditions, 2015. wDiscussion introduite par Philippe Bonditti (ESPOL).

 

  • Séance 3 – Les travailleurs de la sécurité des biens et des personnes : les pompiers, des
    agents du service public sous tension (15.03.18 – salle 311)

Romain Pudal, (Chargé de recherche CNRS-CURAPP) Retour de flammes. Les pompiers, des héros
fatigués ?, La Découverte, Paris, 2016. wDiscussion introduite par Patrick Bruneteaux (CNRS-CESSP).

  • Séance 4 – Les armées face au New public management, aux instruments de gestion et à la
    politique d’externalisation (12.04.18 – salle 311)

Discussion des travaux de Cyril Magnon-Pujo (Université Lyon 2). wDiscussion introduite par Violette
Larrieu (Université Montpellier 1).

  • Séance 5 – Les armées comme forges des patriotismes : le cas de la Russie (à confirmer)

Anna Colin-Lebedev (Université Paris Nanterre-CERCEC) “Les combattants et les anciens combattants
du Donbass : profil social, poids militaire et influence politique”, rapport d’étude, Étude de l’IRSEM, n° 53,
2017. wDiscussion introduite par Elena Lysak (EHESS, CéSor).

  • Séance 6 – La reconnaissance des vétérans (14.06.18 – salle 108)

Yannick Barthe, Les retombées du passé. Le paradoxe de la victime, Paris, Le Seuil, 2017. wDiscussion
introduite par Anne-Lise Dall’Agnola, (Université Paris 8 – CRESPPA – CSU).

 

Le programme en version pdf : programme séminaire approches sociologiques des forces armées.