Les études et travaux sur la guerre et la stratégie gagnent à se doter d’un regard portant sur la mise en œuvre et les conditions de mise en œuvre de l’action par les militaires au sein des institutions militaires. Cette section se propose au sein de l’AEGES de regrouper les initiatives et les centres d’intérêt en la matière. Si, pour le moment, celle-ci s’appuie sur les réseaux collectifs constitués de chercheurs – principalement sociologues et politistes – qui se réunissent de façon régulière dans les réseaux thématiques et groupes de travail de l’Association Française de Sociologie et l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française, elle n’exclut évidemment aucune autre approche.

Il s’agira dans cette section de procéder à l’analyse – d’un point de vue diachronique et synchronique – des processus structurants des institutions militaires, de leurs formes d’organisations, et de leurs conséquences sur l’exercice du métier militaire. De façon corollaire, il s’agira de s’intéresser à l’ordonnancement de cette institution à partir des contraintes de l’action opérationnelle de terrain et à partir des formes stratégiques de conflits auxquels celle-ci est confrontée.

Par conséquent, les chercheurs qui se reconnaissent dans cette section sont invités à faire état de leurs travaux sur les transformations de l’institution militaire au prisme, par exemple, de la professionnalisation, des formes de relations au politique, de la formation des militaires à leur métier, de la féminisation, de la « civilianisation », des évolutions technologiques et dans le domaine de l’armement, etc. et plus généralement aussi des rapports qui s’établissent historiquement entre les militaires et la société.

A ce titre, la section est amenée à nouer des liens avec l’ensemble des organismes et personnalités intéressées par cette approche. Les membres de la section contribueront à recenser les travaux sur cette thématique et à mettre en réseau l’ensemble des chercheurs concernés par ces questions scientifiques.

Programme prévisionnel de travail pour l’année 2016 :

  • Du 4 au 8 juillet 2016 : sessions du GT05 de l’AISLF à Montréal
  • Automne 2016 : journée d’étude (thématique en cours de construction) en lien avec le RT8 et le GT45 (sociologie des conflits) de l’AFS
  • Fin 2016 : journée de lancement de deux ouvrages collectifs parus en 2016 (cf. ci-dessous) et d’autres ouvrages collectifs à paraître en 2016 :

Weber Claude (dir.), 2015, Les femmes militaires, Rennes, PUR, coll. « Essais ».

Haddad Saïd (dir.), 2016, Les armées dans les révolutions arabes : Positions et rôles. Perspectives théoriques et études de cas, Rennes, PUR.

Responsables de section

Claude Weber

Ethnologue de formation, Claude Weber est actuellement Maitre de conférences en sociologie aux Ecoles Militaires de Saint-Cyr où il dirige le département de sociologie. Chercheur au sein du pôle d’Action Globale et Forces Terrestres du Centre de Recherches des Ecoles de Coëtquidan, il est également membre du CIAPHS (Centre Interdisciplinaire d’Analyse des Processus Humains et Sociaux) de l’Université de Rennes II. Il enseigne la sociologie militaire (la sociologie de l’action militaire, celle des armées professionnelles, les logiques de dynamiques de groupe, etc.). Travaillant sur les organisations et les cultures militaires, il a publié de nombreux articles en France et à l’étranger ; ses ouvrages récents sont : A genou les hommes…Debout les officiers – La socialisation des Saint-Cyriens (PUR – 2012) ; Les femmes militaires (dir.) (PUR- 2015).

Contact: claude.weber (@) st-cyr.terre-net.defense.gouv.fr

Claude Weber

Sébastien Jakubowski

Sébastien Jakubowski

Après avoir soutenu sa thèse de sociologie sur la professionnalisation des armées françaises, Sébastien Jakubowski a été en poste à l’Université Lille I, au CNRS, à AgroSup Dijon comme enseignant-chercheur et à la Métropole Européenne de Lille comme consultant en organisation et en stratégie.

Il est actuellement Maître de conférences en sociologie des organisations et des institutions à l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPE) Lille Nord de France et chercheur au Centre Lillois d’Études et de Recherches Sociologiques et Économiques (CLERSE – UMR de l’Université Lille I et du CNRS). Il enseigne la sociologie des organisations dans plusieurs institutions universitaires comme Sciences Po Lille ou encore Skema Business School.

Ses travaux portent sur les transformations institutionnelles de l’action publique en particulier dans le secteur de la défense, de l’enseignement supérieur et de l’enseignement scolaire.

Responsable du réseau thématique 8 (Sociologie du militaire : sécurité, armées et société) au sein de l’Association Française de Sociologie, il a notamment publié des articles et ouvrages sur la professionnalisation des armées, le recrutement et l’engagement, le commandement et le rapport à l’autorité. Il a notamment écrit avec Claude Weber Etre militaire dans l’armée de terre (Lyon, Editions Lieux Dits, 2011).

Contact : sebastien.jakubowski (@) espe-lnf.fr