Intérêt et enjeux de la section :

Les relations entre l’Etat et l’industrie de défense/sécurité revêtent des enjeux politiques, stratégiques (d’autonomie en particulier), économiques (emplois, qualification, performances), juridiques (termes contractuels en matière d’armement) et capacitaires (délivrer aux forces armées les équipements dont ils ont besoin dans la conduite des opérations) dans un contexte historique et sociologique à appréhender pleinement.

L’analyse pluridisciplinaire de ces relations a pour ambition d’éclairer les décisions prises tant du côté des pouvoirs publics que des industriels, à la fois en France et à l’étranger.

Projet :

L’essence du projet est d’encourager les échanges entre acteurs publics et privés, professionnels et universitaires, de façon à analyser les relations Etat-Industrie dans toute leur complexité en vue de contribuer aux nombreux débats portant sur ces sujets et d’anticiper certaines tendances susceptibles d’intervenir à l’avenir.

Les sujets susceptibles de donner lieu à cette analyse pluridisciplinaire sont, de façon non limitative, les contrats d’armement et leurs performances, le périmètre de la base industrielle et technologique de défense et ses caractéristiques, les processus d’expression de besoin des pouvoirs publics et leurs déterminants, les externalisations, les stratégies de développement des entreprises de défense/sécurité ainsi que les budgets consacrés à la défense et à la sécurité (dont les problématiques relatives à la R&D) ou encore les interactions Etat-Industrie dans la conduite des opérations militaires.

Responsables de section

Jean-Michel Oudot

Jean-Michel Oudot est économiste spécialisé sur les questions de défense. Après avoir consacré sa thèse à l’évaluation et l’explication de la performance des marchés d’armement, réalisée en partenariat avec la DGA, il a rejoint la Direction des affaires financières du ministère de la défense où il coordonne les études économiques. A ce titre, ses travaux portent sur l’ensemble des dépenses du ministère (ressources humaines, fonctionnement et investissement) en lien avec l’ensemble des services du ministère de la défense (EMA, DGA et SGA) et les groupes industriels spécialisés. Enseignant à Sciences Po, il est membre du conseil scientifique du Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégiques (CSFRS) et membre associé au Centre d’Etude et de Prospective Stratégique (CEPS). Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles scientifiques en économie de la défense.

Contact: jean-michel.oudot (@) intradef.gouv.fr

Renaud Bellais

Renaud Bellais est chief economist chez Airbus, diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Lille (1994), docteur en sciences économiques (1998) et habilité à diriger des recherches (2004).

Il débute sa carrière comme d’enseignant-chercheur à l’Université du Littoral Côte d’Opale puis comme chargé d’études au département des études stratégiques du CHEAr (DGA). Il rejoint EADS en 2004 comme responsable des études économiques au Département des Affaires Politiques France. Il intègre dès 2008 la direction des relations institutionnelles d’ASTRIUM, division spatiale d’EADS pour prendre en charge les affaires européennes de défense et sécurité et de l’OTAN.

Parallèlement à ses activités professionnelles, il poursuit des recherches en économie de la défense, économie industrielle et économie de l’innovation. Il est chercheur associé en sciences économiques à l’ENSTA Bretagne. Il est auditeur de la 68ème session nationale « politique de défense » de l’IHEDN.

Contact : Renaud.Bellais (@) airbus.com